Aujourd’hui, je reviens avec un billet d’humeur. Si j’écris ici, c’est évidemment pour partager des bons plans, des astuces mais aussi pour partager ma vision du sport. Depuis quelques temps, ça fait partie de mes passions et c’est la raison pour laquelle on s’entend bien avec Spearit. Si au départ, je me limitais à simplement à la pratique en elle-même, avec le temps, j’ai voulu m’intéresser à la vraie philosophie du sport, c’est pourquoi j’écris ces quelques lignes ici. Avec Spearit, on ne parle pas uniquement de No Pain No Gain, il y a une approche bien-être qui me semble essentielle quand on souhaite faire du sport de manière sereine.

 

Après ces quelques lignes de rappel, je voulais vous parler d’un phénomène qui est un peu lié à tout cela, LE VENTRE !

Oui, cette chose située entre notre poitrine et nos jambes, le ventre qui contient nos organes et qui est au centre de toutes les réflexions ! Comment perdre son ventre ? Comment obtenir un ventre plat ? Les filles du défilé Victoria’s Secret sont-elles trop maigres ? … J’en passe. Trop maigre ou trop gros, le ventre est systématiquement un problème. Je dis STOP ! On arrête, on se pose et on réfléchit.

Qui peut juger le volume d’un ventre mis à part ton gynécologue quand tu es à 8 mois de grossesse ? Personne !

 

On va entrer dans la période hyper culpabilisante des Fêtes de Noël où tu es tiraillé entre reprendre de la bûche et mater la couverture du dernier Cosmo qui te dit comment perdre les kilos pris à cause de cette fichue buche. On va te dire, soyez bien dans votre peau mais si cette dernière pouvait être sans effet d’orange, ça serait chouette. Alors, les filles et les garçons, luttons ensemble, et évitons d’entamer une phase de divorce avec nos ventres et posons-nous les bonnes questions. La seule a lieu d’être « est-ce que je me sens bien dans mon corps quand je me détache des diktats ? » Vous n’avez que cette question précise à vous poser.

Alors si je peux vous donner quelques conseils, tout d’abord, cessez de vous mettre la pression ! Notre bidon bouge tous les jours, on est parfois ballonnés, on prend un peu à cause des abus mais ça sera perdu aussi rapidement, parfois on grossit tout simplement mais on (re)prend le sport et tout devient comme si rien n’était.

L’autre point, votre petit problème bidonal se situe au niveau de votre respiration. Ça joue sur sa forme et donc peut nous donner l’impression d’avoir une petite proéminence mais celle-ci n’est que temporaire.

Le troisième point concerne évidemment le sport. Il est vital de pratiquer une activité sportive régulière, voir quotidienne. Essayez de marcher un peu plus, pourquoi pas descendre une station de métro plus tôt ? Tenter d’oublier l’ascenseur ? Il y a plein de petites astuces qui permettent de se bouger en plus d’une activité sportive dite plus intense. S’il est important de pratiquer une activité sportive mais pratiquez la par plaisir, sans vous mettre la pression. Parfois, votre morphologie fait que vous ne serez jamais hyper fin ou inversement, votre métabolisme fait que vous aurez toujours un corps très mince. Toujours est-il, le plus important est que vous soyez heureux et bien dans votre peau.

La société dessine un corps parfait selon ses critères mais dans les faits chaque personne est belle. Oubliez ces diktats et faites du sport par passion, vous verrez vous tiendrez sur le long terme. Le bien-être commence par là et si vous doutez, sachez que pour moi, vous êtes les plus beaux 😃.

Processed with VSCO with acg preset

Processed with VSCO with acg preset

La Fille de La Com.