La pluie ? Le vent ? Les températures en baisse ? Quelles raisons avez-vous déjà invoquée pour éviter de chausser vos baskets ?

Me concernant, ma préférée reste celle de la pluie, rapport au brushing… Oui, parfois ma superficialité dépasse mon combat contre mes capitons.

Mais bon, ça c’était avant… Depuis que l’automne a fait son grand come-back (et on ne le remercie pas !) je regarde avec attention les blogs/post instagram des sportifs que je suis. Ils sont pour moi ma plus grande source d’inspiration.

Entre @TatianaPecanac (https://www.instagram.com/tatianapecanac/) qui enchaîne les footings et les séances de training comme je dévore les burgers,                                                                                  ou @LudoFJ (https://www.instagram.com/ludofj/) qui va finir par faire le tour de la Terre tellement ses sorties sont de plus en plus longues, ces deux comptes m’ont fait comprendre que je ne devais pas me chercher de fausses raisons pour stopper mes activités depuis que la brise est venue.

Pour mieux comprendre j’ai essayé de chercher 5 astuces pour maintenir le rythme :

1/ On se motive :

Oui, là, ça va être difficile j’en ai conscience mais les Fêtes de fin d’année vont arriver très vite et il ne faut surtout pas lâcher maintenant.

C’est justement un photo de Tatiana qui m’a fait comprendre que ça pouvait être chouette de sortir même quand le ciel fait peur, il suffit d’ajouter une petite dose de joie et de motivation supplémentaires.

Processed with VSCO with a5 preset

2/ On se couvre :

Pensez à vos extrémités ! Le froid va attaquer par là et c’est d’ici que proviendra les mauvaises sensations.

Alors, progressivement, on choisit des chaussettes plus épaisses, on pense à prendre des gants et surtout on pense au petit bonnet ou au bandeau. Et oui, je vous ai déjà parlé de casque pour faire du sport en musique, mais il faut aussi ménager ses oreilles quand il fait frais et au final, la tête est une partie qu’on néglige trop souvent.

 

3/ On se donne à fond :

La fierté post-effort sera dingue donc donnez vous à fond. Puis, au fur et à mesure, votre corps va se réchauffer et oublier les désagréments du ciel.

Certains trouvent même du plaisir à courir sous la pluie donc si c’est faisable il ne faut négliger ce graal : la quête de la pluie cool pour le running.

Il faut juste oublier les élements et se concentrer sur votre activité.

vetements-sport-femme-2

4/ On s’étire :

Avec le froid, vos muscles risque de tirer un peu, alors s’il est important de s’étirer après chaque activité, là, insistiez plus que d’ordinaire et buvez beaucoup d’eau !

images-2

5/ On se détend :

Pour vous récompenser, oubliez la tablette de chocolat qui pourrait détruire vos efforts mais privilégiez un bon bain chaud qui vous redonnera foi en l’existence. Prenez le temps de souffler… On le dit bien souvent, après l’effort le réconfort. Alors, ce petit moment rien que pour vous au calme à profiter de votre baignoire qui peut devenir la carotte à vos sorties sportives hivernales.

Je sais qu’à mon retour le froid sera là et je penserai certainement à mes deux sportifs quand je vais reprendre un rythme intensifs et je vais tenter de ne pas trop râler contre mon coach quand il va me parler du boot-camp extérieur.  

La Fille de La Com.